jeudi 20 juin 2013

« Pas de soucis »

Avez-vous remarquez combien cette expression a envahi la vie courante ? Pas de soucis (et sa sœur Pas de problèmes) veut dire que c'est tout bon. Mais c'est terriblement négatif quand on y pense : même quand tout va bien, on utilise une formule négative — pas de soucis. Est-ce parce que oui est trop court, ne fait pas assez sérieux ? Sans être un ardent défenseur de l'hypothèse Sapir-Whorf (magnifiquement rendue, même si exagérément, dans la nouvelle de Jack Vance Les langages de Pao), je la considère comme prégnante et me dis qu'une société qui transforme un message positif en message négatif à des questions à se poser.

Que diriez-vous de assurément ? Ou du Toulousain avec plaisir ? Je suis conscient que certains contextes nécessitent mieux que ces deux locutions, alors je vous invite à me fournir des idées !

Flattr: cliquez pour une micro-donation [web payable]