dimanche 2 septembre 2012

Que reste-t-il aux États ?

Nations, fédérations, entreprises…

Entre :

Que reste-t-il aux États ?


La citation à-peu-près-dans-le-sujet du jour : [Dans le monde de Cyber Age] Un homme peut donc avoir une double nationalité, celle de son ensemble d’origine ou de son pays, et celle de son TechnoBloc. […] Prenons l’exemple d’un habitant de Paris, né en France. Il paye des impôts locaux qui lui donnent la protection relativement faible de la police parisienne. Il peut se déclarer français, auquel cas il n’aura que peu de recours en cas de problème grave. […] Ce même citoyen, s’il est employé du TechnoBloc ParisBas (par exemple), dont le siège social est à La Défense, peut demander un rattachement de nationalité à ce TechnoBloc. En termes simples, cela veut dire que le citoyen n’a plus à payer d’impôts nationaux à la France, et qu’il est placé sous la juridiction de la milice de son propre TechnoBloc. En conséquence de quoi, tout problème criminel est suivi par cette milice.

Flattr: cliquez pour une micro-donation [web payable]