dimanche 28 juillet 2013

L’homme augmenté, c’est déjà demain - Politis

C'est vraiment une réussite que ce dossier spécial transhumanisme dans Politis. En effet, il est à la fois bien renseigné, exceptionnellement dense et neutre - on est loin des articles à sensations dont le but est de faire peur plus que de refléter la réalité.

Ce dossier, L’homme augmenté, c’est déjà demain, fait intervenir des neutres (des chercheurs en robotique), des pro (un dessinateur, Enki Bilal, et Marc Roux, le président de Technoprog) et des antis (deux philosophes et deux biologistes). Ainsi, ce dossier constitue un bon point d'entrée pour tout curieux, puisque bien des personnalités y sont nommées, ce qui donne autant de mots-clé sur votre moteur de recherche préféré. L'article s'offre même le luxe de poser des questions avant-gardistes, comme Et défendre les 100 % humains, est-ce du racisme ?

Le dossier passe rapidement sur l'historique pour s'intéresser à ce qui importe : l'état de l'art dans les applications et les réflexions. Amplement illustré par Enki Bilal (dont vous pouvez actuellement voir l'exposition Mécanhumanimal), qui sans se définir explicitement comme transhumaniste, déclare sans ambage sa proximité d'intérêt mais aussi sa vigilance quant à ces questionnements, le dossier effectue un tour d'horizon relativement complet.

On parle ainsi de fiction, et notamment de l'excellente série TV Real Humans (première saison diffusée en avril dernier sur Arte, seconde saison en cours de tournage), qui traite des questions sociales liées à la robotique. On aborde ensuite les cyborgs (la discipline de la biomécatronique) avec Marc Roux puis plus tard avec un article "Les mutants du stade". Enfin, après avoir parlé du "mécanique" puis du "mécanique-organique", on aborde l'"organique" et le génie génétique avec Laurent Alexandre, fondateur de Doctissimo et d'une startup de génie génétique, qui n'a de cesse, comme à TED ou au Vinvinteur de signaler un déluge technologique et la mise à distance de la France à cause de sa peur de la nouveauté.

Voilà pour les réflexions. Le dossier continue avec des recherches françaises sur la robotique avec iCub, un robot qui apprend tout seul et qui trace à la voie des robots de service. Le robot à domicile ? Ça va prendre dix ans.. Après la France, c'est au tour des États-Unis avec Google et Ray Kurzweil

Ah oui : H+ Paris est signalé (p.32) :). Et le dernier paragraphe de l'article "Sciences et fictions : rêve ou réalité ?" appelle clairement à ce que nous prenions en main notre futur. Pour un transhumanisme choisi et non subi.

Clairement, un dossier à lire.

Politis : L’homme augmenté, c’est déjà demain

Flattr: cliquez pour une micro-donation [web payable]